Transformez votre hypersensibilité en force ! 

Avez-vous l’impression d’être en constant décalage ? Connaissez -vous ce sentiment lancinant de ne pas être légitime ? De ne pas rentrer dans les cases ? De devoir vous adapter constamment, y compris à ce qui ne vous convient pas ? Souffrez-vous d’un cerveau en surchauffe, d’émotions débordantes ? L’empathie est-elle pour vous une source d’épuisement ? L’anxiété et le stress, un fardeau ? Vous sentez-vous épuisé(e), perdu(e) ? Y compris dans votre corps et ses douleurs ?

Sophie Schlogel Delafon

Ce site est né du désir de faire connaître les troubles de l’hypersensibilité, leur histoire, leurs secrets et leurs remèdes. Puisse-t-il vous éclairer.

Sophie Schlogel

Envie d’en apprendre plus ?

Suivez la douce humeur d’Hypersensibles :

Qu’est-ce que l’hypersensibilité ?

Amplificateur de toute expérience, l’hypersensibilité entraine une plus grande réactivité aux stimuli, qu’ils soient internes (pensées, croyances, mal au ventre, digestion, menstruations…) ou provenant de l’environnement extérieur. Ce qui est modérément stimulant pour la plupart des gens, est extrêmement stimulant pour les hypersensibles. À fortiori, ce qui est très bousculant pour tout un chacun devient totalement traumatisant chez un hypersensible.

Sophie Schlogel Delafon

Le cerveau des hypersensibles est-il différent ?

Les personnes hypersensibles ont une façon de ressentir et de comprendre le monde qui passe par un système neurosensoriel plus pointu et plus fin. D’avantage de connexions neuronales, des neurones miroirs très actifs (empathie), l’espace qui relie nos deux hémisphères est plus gros parce que davantage d’informations circulent entre les deux, l’insula également appelée « siège de la conscience » est plus active chez les hypersensibles, les amygdales (à ne pas confondre avec l’amygdale de la gorge) sont en hyper fonctionnement.

En conséquence, leur cerveau capte et traite plus d’informations à la seconde. Il accumule sans cesse des données et les associe aux éléments déjà accumulés par le passé. Les hypersensibles sentent. Ils savent sans savoir comment ils savent. C’est une cascade de stimuli et autres informations qui assaillent leur cerveau et dont ils/elles aimeraient parfois se défaire. Poser sa tête dans un coin et cesser de penser.

La perception des subtilités de l’environnement en fait partie. Du coup, Ils/elles sentent les tensions, les peurs ambiantes, mais aussi le téléphone portable dans la poche ou contre l’oreille qui chauffe, et il/elle est sensible aussi aux émissions de toutes sortes de fréquences autour de lui/elle, qu’elles soient pure bienveillance ou ondes électro magnétiques. Les odeurs, les sons, la lumière les atteignent fort, également.

C’est dans le calme, la solitude et au contact de la nature que les hypersensibles se rechargent le mieux.

« Rentrer dans des cases », vivre dans un cadre spatio-temporel avec compétition et objectif de résultat, peut vite ressembler à un enfermement pour un(e) hypersensible. Au travail, ce sont des personnes très consciencieuses et exigeantes d’elles même. Elles réfléchissent constamment et leur anxiété les épuise. Autant dire que la gestion de situations stressantes ou conflictuelles est un parcours du combattant de tous les instants. Et, bien que paradoxalement, les personnes hypersensibles gèrent mieux que quiconque, les périodes de crises, lorsque la vapeur retombe, elles s’effondrent avec elle …

t

Suis-je hypersensible ?

La méthode 3D

Pour trouver son équilibre et accéder à ses ressources, un alignement est nécessaire entre la tête, le cœur et le corps.

 

 

 

Découvrir

Comprendre ce qu’est l’hypersensibilité, comprendre la raison de votre hypersensibilité, comment elle se manifeste chez vous. Et pourquoi ?

Dénouer

Faire peau neuve des croyances et comportements qui s’opposent à l’expression de votre force de vie et votre liberté d’être.

Déployer

Apprendre et maîtriser les outils, les techniques, qui vous ancrent pour de bon dans votre puissance, votre créativité et votre santé.

« J’ai contacté Sophie en mars 2018. J’étais Électro Hyper Sensible à un stade avancé, je ne pouvais plus être en présence d’ondes. Ma vie sociale était donc très difficile et mon corps était totalement épuisé.
On m’a recommandé Sophie en me disant « elle travaille avec des EHS depuis 10 ans ». Wahou, je vais enfin pouvoir trouver du soutien pour aller mieux !! Et en effet, après trois mois de suivi, ma santé s’est énormément améliorée, j’ai retrouvé de l’énergie et je suis confiante quant à ma guérison ! Ce qui me paraissait impensable il y a quelques mois. MERCI ! *** »

Julie P.

« Mon problème de sensibilité chimique a commencé quand j’étais enfant, mais n’a été diagnostiqué qu’il y a dix ans seulement.
Travailler ensemble sur Skype était facile et amusant ! C’était comme se retrouver voisines de chaque côté de l’océan !
Et quand j’incorporais ses conseils dans ma pratique quotidienne, j’obtenais toujours d’excellents résultats qui me rendaient plus forte. »
New York 2014

Jill V, 54 ans

« Je voulais également vous remercier de votre soutien l’an dernier. Je suis toujours à Londres, où j’ai trouvé un nouvel emploi et déménagé, et les choses commencent à s’apaiser et je prends chaque jour un peu plus conscience des effets bénéfiques du travail que nous avons fait ensemble. »
Londres, 2013

Cécile R.

Pour suivre l’actualité d’Hypersensibles